Mastopia

Le lieu imaginaire des habitant⋅e⋅s de Mastodon

Outils pour utilisateurs

Outils du site


la_faune

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

la_faune [2017/10/10 15:26] (Version actuelle)
maia créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +lolodonc : https://​mamot.fr/​@lolodonc/​2452490
 +Un pandastodon ressemble assez à un panda classique à ceci près qu'il est plus petit (les mâles font entre 80 centimètres et 1 mètre, les femelles sont généralement plus grandes) et qu'il possède une paire de canines à l'​excroissance notable. ​
 +Son régime alimentaire se résume à du bambou et de l'​écureuil. ​
 +Ceux qui m'​accompagnent ont un pelage noir tacheté de gris clair. ​
  
 +@lareinedeselfes@framapiaf.org https://​framapiaf.org/​users/​lareinedeselfes/​updates/​89939
 +je suis assez contente de pouvoir rencontrer des écureuils masseurs
 +
 +@Mjollna https://​mamot.fr/​@Mjollna/​2281087
 +Les Dodos n'ont pas disparu, en fait ils gardent secrètement le passage vers #Mastopia . Malins ! :)
 +
 +@Nico  et @laetsgo ​ https://​mamot.fr/​@Nic0/​3099819
 +Les bisous-papillons : avant d'​exister dans Mastopia, ils étaient tenus prisonniers par une communauté,​ qui s'en servaient pour leur nectar très cher. 
 +Le nectar des bisous-papillons est un nectar hallucinogène (comme l'a dit @Kasha ​ )
 +Notre communauté,​ les Allouis, se méfie de la vulnérabilité et des sentiments...
 +Et c'est là que le nectar intervient. Lors de leurs voyages hallucinatoires,​ tout leur est permis. ​
 +Enfermés dans des chambres, ils peuvent délirer et exprimer leurs plus fous sentiments.
 +A cette époque disait-on, les Allouis étaient sentimentaux,​ confiants et partageurs.
 +La légende explique les sentiments avaient mené les Allouis dans le chaos.
 +Ils avaient alors enfermés les bisous-papillons et s'​étaient ménagés des espaces d'​expression.
 +ou plutôt, la légende disait que s'ils venaient un jour à être emprisonnés,​ la communauté perdrait ses pouvoirs d'​empathie,​ et que seule une personne prête à tout sacrifier pour les libérer permettrait à la communauté allaoui de renouer avec son héritage
 +Au contraire ! Les sentiments étant par nature chaotiques et indisciplinés,​ les Allaouis ont cru trouver la paix en les domestiquant
 +Mais l'​amour est enfant de bohème qui n'a jamais connu de loi (ni de liens au sens restrictif)
 +Mais ce n'​était pas simple, Kalincha ne se sentait pas l'âme d'une héroïne. Elle qui était si vulnérable justement.
 +Elle avait beau le cacher, son entourage n'​était pas dupe.
 +et du coup, elle fut mise de côté - sa seule échappatoire étant de s'​enfermer avec les bisous papillons
 +Jusqu'​à ce qu'un beau jour sa sensibilité fut plus forte que sa vulnérabilité.
 +Ou dit autrement, sa vulnérabilité était sa force. ​
 +Elle n'en pouvait plus de les voir enfermés.
 +surtout qu'​elle était devenue très proche d'un bisou papillon
 +Grâce à lui, elle découvrait un immense réseau qui était les autres bisous papillons et ses rêves devenaient de plus en plus vivaces - en même temps qu'​elle ressentait de plus en plus profondément le joug de la captivité qui les empêchaient de prendre leur essor
 +Lui aurait-on menti ? Les reproches qui lui étaient adressés, étaient-ils si pertinents.
 +Elle qui complexait d'​être si sensible.
 +alors elle s'est recroquevillée - elle s'est faite toute petite et paf ! Elle s'est transformée en bisou papillon...mais elle avait le pouvoir de sortir de la chambre !
 +C'est ainsi qu'​elle libéra les bisous-papillons. ​
 +D'​abord paniqués, les habitants furent doucement touchés par ces bisous-papillons.
 +elle était devenue un bisou papillon passe muraille. Seul un seul bisou papillon possédant cette faculté pouvait devenir un brise muraille
 +Encore fallait-il pouvoir trouver la clé pour ouvrir la porte de Mastopia.
 +Et oui, les portes de Mastopia, au pied de l'​arc-en-ciel étaient fermés.
 +merdum ! Elle est où cette foutue clé ???
 +Idée...dans son cœur  ?
 +Oui en quelque sorte dans son cœur... Une larme, qui était l'​expression de ses sentiments intimes pouvait ouvrir la porte.
 +Coincée devant la porte, elle eut du temps pour penser.
 +Elle ressentait toute l'​empathie pour sa communauté,​ coincée, fermée et souffrante. Elle pensait à elle et son enfance.... et c'est là qu'une larme coula sur sa joue.
 +La porte s'​ouvrit. Les papillons pouvaient enfin entrer à Mastopia.
 +Elle avait sauvé sa communauté mais son sacrifice était de les abandonner en n'​étant plus jamais humaine. ​
 +Elle deviendrait bisous-papillon pour toujours en donnant de l'​amour autour d'​elle,​ y compris à sa communauté.... mais sans qu'ils ne sachent que c'est elle !
la_faune.txt · Dernière modification: 2017/10/10 15:26 par maia